Fleur gauche
Fleur droite
haut article
Vous êtes ici : Accueil du site > Thématiques > Politique Culturelle > Focale > "Une soupe en automne", l’exposition de Robert Milin à partir du 31 (...)

 

"Une soupe en automne", l’exposition de Robert Milin à partir du 31 janvier à La cuisine, centre d’art et de design au château de Nègrepelisse

mercredi 28 janvier 2015, par Corinne Trevisan

L’exposition de Robert Milin regroupe quatre œuvres : Une soupe en automne, Parler aux bêtes, Nos petites résistances (les correspondances de Gérard Margerite) et Solutions Pratiques. Elles ont pour point commun l’emprunt d’une pratique : manger, parler, fabriquer, inventer, afficher… Ce sont des pratiques qui semblent anodines quand elles sont dans le flux de nos vies.

Une Soupe en automne est un portrait vidéo d’habitants de Tarn et Garonne à table, Parler aux bêtes est une œuvre sonore sur le monde rural et Solutions Pratiques est un ensemble de vidéos et d’objets qui nous parlent d’inventions du quotidien.

L’œuvre Nos Petites Résistances est ici atypique car il n’y a pas eu à l’origine ces rencontres physiques comme dans toutes les autres œuvres de Robert Milin. La relation est ici épistolaire. Néanmoins Gérard Margerite, le personnage imaginaire écrivant ces lettres, est lui caractéristique par son refus des « allant de soi ». Il ne peut s’empêcher de les pointer dans ces courriers. De la même façon, Robert Milin remarque des pratiques banales lors de ses rencontres avec des habitants et des lieux et il s’en saisit. Il extrait ces pratiques de leur contexte, leur impose une légère mise en forme et les déplace vers le champ de l’art troublant ainsi le lien de familiarité qui nous lie à celles-ci. Ce trouble laissant alors poindre la portée perturbatrice de ces œuvres quant à l’articulation de l’art et de la vie. Robert Filliou proclamait que « l’art est ce qui rend la vie plus intéressante que l’art » et c’est dans cette absence de séparation nette entre l’art et la vie, dans une position au contraire transversale que prennent forme l’une après l’autre les œuvres de Robert Milin.

Tout le programme du vernissage le samedi 31 janvier sur le site : www.la-cuisine.fr

 

 

bas haut article
bas