Fleur gauche
Fleur droite
haut article
Vous êtes ici : Accueil du site > Thématiques > Agriculture durable > Une charte à l’installation des agriculteurs en Midi-Quercy

 

Une charte à l’installation des agriculteurs en Midi-Quercy

jeudi 15 septembre 2005, par DARBOIS Philippe SMPMQ

UNE CHARTE LOCALE A L’INSTALLATION DES AGRICULTEURS EN MIDI-QUERCY

Le Pays Midi-Quercy (48 communes de l’est du département ) bénéficie d’un cadre de vie et d’une qualité paysagère très appréciés par ses habitants et de nombreux touristes. La préservation de cette qualité territoriale passe par un maintien d’une activité agricole durable qui occupe plus de 80% de l’espace. En effet, le Pays Midi Quercy compte 1 207 exploitations agricoles réelles en 2004, ce qui représentent 2 700 emplois. L’agriculture occupe encore 17 % des emplois et joue un rôle essentiel pour le maintien d’un terroir vivant et dynamique.

JPEG - 1 Mo
Mouvement du foncier agricole en PMQ
Mouvement du foncier agricole prévisible dans les ans à venir : réalisée par l’ADSEA EN MARS 2004

Aujourd’hui 218 agriculteurs sont âgés de plus de 54 ans et ne connaissent pas le devenir de leur outil de travail. S’il n’y a pas de mobilisation forte au niveau local pour favoriser le maintien et la transmission de ces exploitations agricoles, ce sont autant d’emplois directs et indirects qui sont menacés.

C’est pourquoi les agriculteurs et les élus du Pays Midi Quercy ont travaillé à la mise en place d’une charte locale pour l’installation de nouveaux agriculteurs.

LES OBJECTIFS DE LA CHARTE : Cette charte, mise en œuvre avec le concours de l’ADASEA, et l’appui du Syndicat mixte du Pays Midi-Quercy, permet de fédérer des moyens humains et techniques autour de quelques objectifs sur 3 ans :
-  Faciliter l’accès au foncier pour les jeunes agriculteurs. - Faciliter l’intégration sociale et économique des nouveaux installés sur le pays. (une charte « de bon voisinage » entre agriculteurs et nouveaux habitants, devrait instaurer un meilleur dialogue et une meilleure compréhension entre les choix de vie des uns et des autres. Ceci en cohérence avec la politique de l’urbanisme).
- Maintenir le maximum d’exploitations viables par un suivi des nouveaux installés et une amélioration de leurs conditions de travail.- Sensibiliser les agriculteurs aînés à la nécessité d’installer des jeunes.
- Encourager les projets d’installations sur des productions de qualité, économes en capitaux. Un Comité de pilotage composé d’agriculteurs et d’élus veille aux respects de ces objectifs et à la mise en œuvre effective du programme d’actions qui en découle.

M.Cambon Jean, Président du Syndicat mixte du Pays Midi-Quercy, M.Raeven Pierre représentant l’association de développement rural du Pays Midi-Quercy et M.Garric Gérard représentant local de l’ADASEA 82, ont co-signé la charte locale pour l’installation de nouveaux agriculteurs le 08 mars 2004.

 

 

1 Message

Forum de l'article

  • sachez que pour maintenir les exploitations agricoles en place,il me semble indispensable de cerner les vraies difficultés : la PAC ne soutient que les très grosses expoitations et la production céréalière. Innover en agriculture c’est aider financièrement les petites exploitations et soutenir les agricultures qui essaient de préserver la diversité des cultures,et la qualité nutritionnelle des fruits et légumes avec l’agriculture biologique !
bas haut article
bas