Fleur gauche
Fleur droite
haut article
Vous êtes ici : Accueil du site > Thématiques > Politique Culturelle > Focale > SAMBA AL PAIS, la rencontre entre la culture occitane et la culture (...)

 

SAMBA AL PAIS, la rencontre entre la culture occitane et la culture brésilienne

mardi 1er mai 2012, par WIS Admin

Les 29, 30 Juin et 1er Juillet 2012
Château Marcel Lenoir à Montricoux
Contact : 05.63.20.53.37 - 06.63.04.07.48
culturalpais@gmail.com
site Web : http://www.sambalpais.com

Créé il y a quatre ans, le festival « Samba Al País » est une rencontre musicale Occitanie Brésil. A côté de la programmation d’artiste de la nouvelle scène occitane et brésilienne, des intervenants proposent des ateliers découvertes ou de perfectionnement, des conférences, des expositions et des rencontres tout au long de l’année sur la thématique Occitanie Brésil et les liens qui unissent ces deux cultures...

Grâce à cette initiative, un projet entre artistes brésiliens et occitans s’est concrétisé. L’été 2011 la création « Forroccitania », fruit de la collaboration entre Silvèrio Pessoa (représentant emblématique de cet échange depuis sa tournée en France en 2003) et La Talvera était en tournée dans toute l’Europe. Le Cd que Silverio Passoa a enregistré avec des artistes comme Moussu T, Louis Pastorelli, la Mal Coiffée, La Talvera , les Bombes 2 Bal, …, est sorti au Brésil et distribué en France.

Le souhait des organisateurs (association Culture al Paìs) est que ce festival devienne un pôle structurant favorisant la création musicale traditionnelle avec l’apport d’éléments extérieurs, de découvrir des musiques occitanes contemporaines et vivantes et par là même renforcer la présence de l’Occitanie dans le concert des musiques du monde.

En 2012, le festival s’installe à Montricoux au Château Marcel Lenoir. Ce lieu historique abrite le Musée de peinture dédié à Marcel Lenoir.

La programmation fait aussi la part belle aux artistes émergents. Parmi les artistes invités, seront présents : Moussu T e lei Jovent, Du Bartas, Zé Brown, Polyphonic System, Flavia Coelho, Djé Balèti, Projet Lafaille et Cobla.

En amont, des bals traditionnels sont proposés à Toulouse (un par mois) jusqu’au festival afin de proposer des ateliers d’initiations aux danses et de faire connaître la manifestation aux pratiquants. Des bals sont aussi programmés dans le Pays Midi Quercy, notamment à Montricoux.

Des ateliers et conférences animés par des professionnels en chant, danse, pratique instrumentale se dérouleront pendant la manifestation.

Des initiations aux langues occitane et brésilienne seront également proposées lors de la manifestation

Une exposition de peinture, se tiendra à L’Ostal D’Occitania durant le mois de Juin et se poursuivra au musée Marcel Lenoir au mois de Juillet.

De nombreux partenariats ont été construits par l’association Culture al Paìs pour mener à bien ce projet : le Réseau en scène Languedoc Roussillon, Convergencia Occitania (Toulouse), le Centre de Formation Pour l’Occitan, Houba Samba, le festival Occitania, L’Estivada, Peuples et Musiques au Cinéma, Lenga Viva, Convivencia, l’ARCALT (cinéma d’Amérique Latine), Sem è Serem festival Occitano-Catalan, Rio Loco,… Des collaborations locales ont également été engagées avec la médiathèque de Nègrepelisse, la Maison intercommunale des arts, l’ADDA 82, l’Inspection d’Académie.

Le Centre Permanent d’Initiative pour l’Environnement Midi-Quercy (CPIE Midi-Quercy) conseille et accompagne le festival dans une démarche d’éco responsabilité (tri des déchets, toilettes sèches, etc.) et de préservation du site historique.

 

 

bas haut article
bas