Fleur gauche
Fleur droite
haut article
Vous êtes ici : Accueil du site > Documentation > Archives > Habitat > Logement et rénovation du bâti

 

Logement et rénovation du bâti

mardi 2 octobre 2012, par Corinne Trevisan

Les 49 communes du Pays Midi Quercy bénéficient actuellement d’une l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH). Ce dispositif permet à des propriétaires privés d’obtenir des aides financières pour l’amélioration (notamment thermique) ou la rénovation de l’habitat. Un peu plus d’un an après le démarrage, c’est l’occasion de faire un point sur les réalisations.

A ce jour, c’est 56 propriétaires occupants (PO) qui ont vu leur dossier agréer. Ils s’inscrivent dans 3 catégories :
- 8 dossiers « insalubrité / très dégradé »
- 12 dossiers « autonomie »
- 36 dossiers « moyennement dégradés »

Quelques exemples : Rénovation lourde / insalubrité

Avant

Après

Equipement pour maintien à domicile : Adaptation salle de bains et Monte-escalier

Sur ces 56 propriétaires, 43 ont bénéficié en complément du dispositif « Habiter Mieux » et donc de l’Aide de Solidarité Ecologique (qui atteint 3100€ grâce à l’abondement des différents partenaires : ANAH, CG82, communautés de communes). Cette prime concerne les logements qui ont gagné au minimum 25% de performance énergétique après travaux. Dans les faits, c’est en général beaucoup plus (amélioration moyenne de 45% chez les PO et de 68% chez les PB !). Ces économies d’énergie, dans un contexte de forte hausse du coût des énergies, se traduisent évidemment pour les propriétaires et les locataires par une forte baisse des charges. Il faut préciser que la majorité des travaux effectués concernent l’isolation (murs et combles, menuiseries et double vitrage…) et le mode de chauffage (installation de poêles à bois, VMC double flux…).

Par ailleurs, 13 logements ont été remis sur le marché locatif. En échange des aides financières, les propriétaires bailleurs (PB) se sont engagés à louer leur bien à un loyer conventionné et à des personnes respectant certaines conditions de ressources. C’est une réelle opportunité pour notre territoire rural qui se caractérise par une part largement majoritaire de propriétaires occupants et un développement de l’urbanisation tournée essentiellement vers l’accession à la propriété. L’offre locative, qui plus est de qualité et sociale, est très faible sur l’ensemble du Pays Midi Quercy, la demande de logements disponibles est donc a priori quasiment assurée pour ces bailleurs privés.

Autre avantage de taille au dispositif, l’OPAH fournit des chantiers supplémentaires aux artisans locaux ! C’est en effet une somme importante de subventions et d’aides qui est distribuée sur le territoire du Pays Midi Quercy.

Au total, en septembre 2012, ces dossiers représentent un montant de travaux de 2 285 000€

En terme d’aides financières pour les habitants du Pays, cela représente
- 631 385 € d’aide de l’ANAH (Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat)
- 78 000 € d’aide de solidarité écologique (ASE)
- 105 481 € d’aide des communautés de communes
- 21 500 € d’aide du CG82
- 69 000€ d’aide de la région (via 50 éco chèques logement) => soit 906 166 € de subventions, et 301 200€ de prêts sociaux (0%) grâce au partenariat avec PROCIVIS.

Ces dossiers vont d’ores et déjà permettre un gain énergétique de 1 281 222 kwh/an

L’OPAH se poursuit jusqu’en juillet 2014.

A côté de l’habitat privé, le PMQ travaille également en collaboration avec les communes du territoire sur la rénovation du bâti public. Bâtiments communaux mais aussi logements communaux dont la gestion locative est souvent conservée par la Mairie et permet d’offrir un habitat locatif de qualité dans des communes non couvertes par des opérateurs de logement social. 2 exemples récents : Montricoux et La Salvetat Belmontet qui ont notamment bénéficié des services du technicien conseil en énergie partagé (CEP).

Presbytère de La Salvetat avant travaux : En cours de rénovation : Enfin, le pays réfléchit à l’intérêt d’un pôle de compétences du bâti ancien, en lien avec l’inventaire du patrimoine, l’OPAH, le Plan Climat et le projet de la nouvelle maison de l’emploi Midi Quercy. Les bâtiments anciens, construits avant 1950 caractérisent en effet le territoire et les logements peuvent souvent concentrer des problématiques à la fois de préservation de patrimoine et d’intégration des préoccupations actuelles de confort et de performances thermiques (les logements de cette époque n’étaient évidemment soumis à aucune réglementation thermique et présentent donc souvent un défaut total d’isolation). La rénovation de ces maisons nécessite alors une approche d’ensemble mais aussi de croiser des savoirs faire particuliers afin d’atteindre ces 2 objectifs. Les entreprises spécialisées dans la réhabilitation, les savoirs faire traditionnels, les matériaux, leurs mises en œuvre spécifiques, les nouvelles normes, labels et réglementations, les formations locales, les organismes ressources et de conseil…Ce centre de ressources aurait comme objectif minimum la diffusion d’informations auprès des artisans et du grand public.

Cette réflexion est menée en partenariat avec les acteurs du bâtiment et les organismes de formation. Une réunion de présentation de l’OPAH, du projet de pôle et des résultats d’une enquête menée auprès d’une soixantaine d’artisans du bâtiment a eu lieu le 20 septembre dernier en soirée.

Plus d’infos sur l’OPAH : http://www.midi-quercy.fr/Toutes-les-reponses-a-vos.html Plus d’infos sur le pôle : http://www.midi-quercy.fr/Etude-en-cours-pour-un-pole-de.html

 

 

bas haut article
bas