Fleur gauche
Fleur droite
haut article
Vous êtes ici : Accueil du site > Thématiques > Plan Climat Air Energie Territorial 2018-2023 > Le Pays Midi-Quercy lauréat de l’appel à projet "territoire à énergie (...)

 

Le Pays Midi-Quercy lauréat de l’appel à projet "territoire à énergie positive pour la croissance verte"

Le Pays Midi Quercy est TEPCV !!!

lundi 2 mars 2015, par Corinne Trevisan

TEPCV encore un acronyme mais celui-ci est d’importance !! En effet, depuis le 9 février 2015 le Pole d’Equilibre Territorial et Rural du Pays Midi Quercy est un « TERRITOIRE A ENERGIE POSITIVE POUR LA CROISSANCE VERTE ».

Concrètement, cela veut dire que nous bénéficierons d’une enveloppe de 500 000 € à 2 000 000 € pour mettre en œuvre des actions concrètes et innovantes rapidement perceptibles. L’objectif est de diviser par 2 nos consommations d’énergie à l’horizon 2050 et de couvrir le restant à l’aide d’énergies renouvelables.

Ces actions pourront concerner le bâti, la mobilité, les stratégies énergétiques, l’espace public et l’environnement, les sites de projets à économie circulaire et les projets d’aménagement ou d’infrastructure. Pour ce faire, le Pays Midi Quercy a candidaté à un appel à projet du ministère de l’écologie, le 1 décembre 2014.

Notre projet vise :
- La rénovation de l’habitat privé via la création d’une plateforme de la rénovation qui aura comme mission d’accompagner les habitants souhaitant rénover leurs logements.
- L’amélioration énergétique du patrimoine des communes et communautés de communes (bâtiment, réseau d’éclairage public et véhicules) via le renforcement du service de « conseil en énergie partagé ».
- La mobilité en s’appuyant sur le tourisme, les jeunes et les personnes en insertion via le prêt de véhicules électriques et la mise en place d’outils de co-voiturage.
- L’agriculture via le développement des circuits courts alimentaire et le soutien aux projets de méthanisation.
- La filière bois-forêt en renforçant l’animation technique sur le territoire via la présence d’un technicien forestier pour les propriétaires et la mise en place d’une société public-privé pour faciliter le développement de la filière bois énergie.
- La mise en place d’un observatoire territorial pour coordonner et améliorer la gestion du projet.

Suite à ce résultat, un comité de pilotage s’est réuni le 10 février pour détailler le programme d’actions. Lors de cette réunion a été décidé d’accentuer les actions visant à augmenter la production d’énergies renouvelables notamment par la création d’une SCIC, Société Coopérative d’Intérêt Collectif, pour développer des centrales photovoltaïques sur les toits des bâtiments publics. De plus le projet TEPCV devra permettre le financement de projets pour développer les énergies renouvelables comme les hangars photovoltaïques, le biogaz ou l’hydroélectricité. De nouvelles rencontres sont prévues prochainement pour définir une stratégie opérationnelle une fois les modalités d’aide connues.

 

 

bas haut article
bas