Fleur gauche
Fleur droite
haut article
Vous êtes ici : Accueil du site > Thématiques > Politique Culturelle > Pays d’Art et d’Histoire > Le Pays Midi-Quercy à la rencontre du Pays d’art et d’histoire (...)

 

Le Pays Midi-Quercy à la rencontre du Pays d’art et d’histoire des Vallées d’Aure et du Louron dans les Hautes-Pyrénées

lundi 6 juillet 2015, par Corinne Trevisan

Le Pays Midi-Quercy est candidat au label national Pays d’art et d’histoire (www.vpah.culture.fr). Alors que le Territoire élabore son dossier de candidature qu’il remettra aux services de l’Etat à la fin de l’année 2015, le Président, Christian Maffre, et les membres du Bureau du Pays ont souhaité aller à la rencontre d’autres territoires déjà labellisés lundi 29 juin.

L’objectif de cette rencontre était d’échanger avec les élus, Philippe Carrère, Président du Pays des Vallées d’Aure et du Louron et Jean-Bertrand Dubarry, Président de la commission Pays d’art et d’histoire, sur leur perception et leur expérience et de voir concrètement les actions mises en place, en l’occurrence, la dimension participative avec des habitants, des associations et des professionnels, ainsi que le service éducatif. Ce voyage d’étude était collectif puisqu’il a rassemblé des élus, des membres du conseil de développement, des associations et des chargés de mission du Pays. D’autres territoires et sites seront programmés à l’automne 2015.

Le Président du Pays Midi-Quercy, Monsieur Christian Maffre, faisait partie de cet eductour et nous confirme l’importance de se nourrir des expériences des autres pour ne pas rester sur une image théorique et une procédure mais bien de visualiser les effets concrets sur un territoire. "Le Pays des Vallées d’Aure et du Louron est labellisé Pays d’art et d’histoire depuis quelques années d’où des échanges riches et bénéfiques pour le Pays Midi-Quercy en pleine rédaction de son dossier de candidature. L’équipe en charge de l’animation et les élus qui ont travaillé sur le sujet nous ont fait part des difficultés rencontrées mais également des actions qu’ils ont pu réaliser grâce aux aides de l’état depuis leur labellisation. Des exemples concrets nous ont été présentés comme les applications sur smartphone proposant la visite du lieu dans lequel on se trouve. Le lien avec les habitants est une question primordiale et leur participation au projet relève de la condition inéluctable de sa réussite, c’est pourquoi l’exposition en cours nous a été présentée car elle est le fruit du travail mené en concertation avec les habitants. Un exemple qui nous parle directement car dans un territoire rural comme le notre composé d’autant de communes chaque village, chaque identité a trouvé sa place au sein du projet s’en est emparé selon ses caractéristiques propres. Il était important de par les discussions sur place avec les élus de voir comment ils s’étaient emparés du projet, comment ils l’avaient relayé auprès des habitants mais également comment progressait-il dans le temps. Ici, les habitants prennent de plus en plus part à la démarche et participent volontiers aux actions proposées. En Midi-Quercy, nous travaillerons à transmettre ce savoir scientifique qui a construit notre territoire et ça commencera par la sensibilisation du jeune public dans les écoles car ce sont eux nos futurs ambassadeurs, eux qui transmettront les valeurs et notre identité. L’objectif de ce voyage d’étude était de rassembler les différents acteurs du territoire autour de ce projet de candidature et d’ apporter des réponses à leurs questions notamment sur le rôle qu’ils auraient à jouer et leur considération dans cette démarche. Ce voyage a ainsi permis de lever bien des inquiétudes. Ce que je retiens au final c’est l’enthousiasme de cette équipe élus et techniciens rencontrés et leurs mots : "Si c’était à refaire, on le referait sans aucun doute !" A nous de jouer maintenant !"- Christian Maffre, président du Pays Midi-Quercy

 [1]

Notes

[1] Légende photo De gauche à droite, Dominique Perchet (CDT Midi-Quercy) et son épouse, Gérard Thiercelin (CDT Midi-Quercy), Denis Ferté (maire adjoint de Saint-Antonin, référent tourisme Pays Midi-Quercy), Christian Maffre (président du Pays Midi-Quercy), Gérald Jazédé Maire adjoint de Septfonds, Jean-Bertrand Dubarry (président de la commission PAH du pays des Vallées d’Aure et du Louron), Bernard Pezous (maire de la Salvetat-Belomontet, co référent urbanisme-environnement), Laurence Bougant animatrice du patrimoine Pays des vallées d’Aure et du Louron), Sarah Bonnet (PLIE Pays Midi-Quercy), Philippe Darbois (directeur du pays Midi-Quercy), Marie-Anne Martinez (Office de Tourisme de Saint-Antonin), Claude Jeanjean (maire adjoint de Caussade référent culture Pays Midi-Quercy), Thierry Déjean (association APICQ), Catherine Lenglet (association AVCP), Daniel Cadilhac (association culturelle de Beaulieu), Sandrine Pradier (inventaire du patrimoine, habitat Pays Midi-Quercy), Francis Biscontini (derrière, élus culture Saint-Antonin), Cécile Lafon (maire de Ginals), Jihan Ghiati-Chardon (culture Pays Midi-Quercy), Lisette Teulières (CDT Midi-Quercy), Bernadette Rames (Office de tourisme Saint-Antonin), Chrsitelle Grima (stagiaire Pays Midi-Quercy / Septfonds). Edmée Ladier, préhistorienne, était avec nous mais s’est cachée !

 

 

bas haut article
bas