Fleur gauche
Fleur droite
haut article
Vous êtes ici : Accueil du site > Thématiques > Plan Climat Air Energie Territorial 2018-2023 > Le 24 janvier 2014, une journée à la découverte de la méthanisation en (...)

 

Le 24 janvier 2014, une journée à la découverte de la méthanisation en Dordogne.

Méthanisation, de quoi parle-t-on ?

dimanche 2 février 2014, par Corinne Trevisan

La méthanisation est un processus naturel biologique de dégradation de la matière organique dans une cuve (le digesteur), en l’absence d’oxygène (anaérobie). La méthanisation produit à la fois  :

- Du biogaz riche en méthane récupérable.
- Des engrais renouvelables, sorte de résidu solide ou liquide, appelé également digestat.

Pour en savoir plus sur la méthanisation : Voir Plaquette « Méthanisation en Midi-Pyrénées, un potentiel à développer »

La méthanisation, une filière soutenue par la Région Midi-Pyrénées

La Région Midi-Pyrénées s’est engagée dans la lutte contre le changement climatique et la limitation des émissions de gaz à effet de serre à travers son Plan Midi-Pyrénées Energies 2011-2020, dont l’un des axes stratégiques est le développement de la production d’énergies renouvelables. Notamment, selon une étude réalisée pour la Région Midi-Pyrénées en 2012, on pourrait produire jusqu’à 2 200 GWh/an de biogaz en Midi-Pyrénées, soit l’équivalent d’1/4 de la consommation énergétique de gaz (résidentiel et tertiaire). Pour exploiter pleinement ce potentiel naturel, la Région a mis en œuvre le dispositif Biogaz pour la période 2011-2014, qui prévoit l’accompagnement des projets, de la création à la réalisation, en passant par le soutien financier des études de faisabilité.

Une journée de visites « Méthanisation » organisée par le Pays Midi-Quercy et la FD CUMA 82

Dans le cadre de son Plan Climat, le Pays Midi-Quercy, en partenariat avec la FD CUMA 82, a organisé le 24 janvier dernier un voyage d’étude sur la méthanisation, afin de permettre aux agriculteurs, partenaires, élus du territoire, de découvrir des sites en fonctionnement, et d’accompagner le développement d’une potentielle filière locale. Ainsi, les 31 participants ont pu découvrir deux installations.

La première à Nojals, qui est portée par l’EARL Guérin (95 Ha, Elevage de 80 vaches laitières) constitue un bel exemple de méthanisation à la ferme. Cette installation permet de valoriser trois types de déchets : lisiers de l’élevage laitier, déchets de l’industrie légumière (maïs doux), déchets de fromagerie (boues, graisses et déchets). Sur une année, cette installation produit 2 millions de kWh d’électricité vendue ensuite (consommation moyenne de 500 foyers) et 2.55 millions de kWh de chaleur qui sont utilisées pour la plupart directement sur l’exploitation (chauffage du digesteur et séchage). Après un investissement de 1.25 million, l’installation permet de dégager un chiffre d’affaires électrique de l’ordre de 300 000 euros. La seconde à St Pierre d’Eyraud est plus imposante avec ses 350 kW de puissance. A l’origine de ce projet collectif : la CUMA des éleveurs du Bergeracois. L’unité, en service depuis Juillet 2012, est en capacité de recevoir 11 600 tonnes de substrats méthanisables par an. Le dimensionnement de l’installation et l’existence d’une unité d’hygiénisation permettent de traiter diverses matières issues du territoire : fumier bovin, résidus de fruits, de légumes et de céréales, graisses de flottation et boues de station d’épuration. Une serre solaire de séchage a été adjointe à l’unité de méthanisation en décembre 2012, principalement utilisée pour sécher des boues de stations d’épuration.

En conclusion, malgré la pluie, cette journée a été très instructive et a permis aux participants de bénéficier du retour d’expérience de porteurs de projet précurseurs en la matière.

Cette journée a été organisée avec le soutien financier de la Région Midi-Pyrénées et de l’ADEME. Pour plus d’informations sur les deux projets visités : http://www.methaqtion.fr/methanisation_aquitaine.html#I00000b75

 

 

bas haut article
bas