Fleur gauche
Fleur droite
haut article
Vous êtes ici : Accueil du site > Thématiques > Politique Culturelle > Focale > La création artistique avance en Midi-Quercy !

 

La création artistique avance en Midi-Quercy !

vendredi 6 septembre 2013, par Corinne Trevisan

Suite à l’identification du Pays Midi-Quercy par la DRAC Midi-Pyrénées pour les orientations stratégiques de son projet culturel de territoire, notamment dans le domaine de l’action culturelle, une convention culturelle de développement territoriale a été formalisée pour une durée de trois ans, de 2013 à 2015, avec une enveloppe annuelle dédiée au cofinancement de résidence de territoire et à la professionnalisation des acteurs.

Plusieurs projets ont été intégrés au dispositif et nous souhaitions vous en présenter l’évolution, qui pour certains, a bien avancé.

- L’association Mosaïque en Val accueille en résidence la plasticienne Arne Aullas d’Avignon. Depuis le mois de juin 2013, l’artiste Arne Aullas d’Avignon arpente les rues de St Antonin Noble Val à la rencontre de ses habitants et propose des ateliers artistiques en vue d’une création d’un livre d’artiste intitulé « Esquisse d’une géographie » : Mémoire des mots, Mémoire des formes du paysage, ancrage de la mémoire géographique, Comment représenter le lieu, la perception que l’on en a avec quels outils, mots, dessins, citations, photographies, Comment interpréter ce que l’on ne voit pas,la féerie.

Par des techniques mixtes, se permettre de partager un va et vient de générations in situ dans le cadre d’ateliers, ou rencontres impromptues, de toute cette collecte être le maître d’ ouvrage d’un Codex sous couverture. A l’issu de ces ateliers, rencontres et travail de terrain, l’association vous propose une présentation des activités menées lors de la résidence territoriale financée par la DRAC-Midi-Pyrénées, dans le cadre du Projet Culturel du Pays Midi-Quercy

Samedi 28 septembre à St Antonin Noble Val Esquisse d’une géographie : "Une artiste dans les paysages de Saint Antonin : Arne Aullas d’Avignon"

- L’association Le fond et la forme a accueilli trois documentaristes Thomas Faverjon, Nicolas Gayraud, Sylvestre Meinzer, en résidence entre avril et fin juillet. Chacun a réalisé un film d’une durée de 25 minutes environ.

Ils seront présentés en ouverture de la 10éme édition des Hivernales du documentaire le dimanche 10 novembre à Puylaroque et dans un Webdoc sur le site http://placedelahalle.tv

Le documentaire est par essence basé sur la rencontre. Dans le cadre de leur travail, ils ont rencontré une centaine de personnes et des associations. Il s’agit pour les réalisateurs de se confronter au réel et de construire leur film. Pour les habitants, non initiés au documentaire, ces moments permettent de découvrir un métier et l’investissement que cela demande, des approches particulières. Ils ont pu ainsi participer au film et partager une réflexion singulière. Une journée de travail au mois de mai avec Yves Caumon, cinéaste et directeur du département réalisation à la Femis, a permis d’avoir un regard extérieur avec une approche analytique nourrie, intellectuelle et sensible. En complément, un travail sur le Webdoc avec Eric Lestrugue, responsable multimédia, a été mené en étroite collaboration avec les documentaristes par des discussions autour des rushes et les intentions de chacun. Le Webdoc est un champ ouvert. Nous expérimentons cette nouvelle forme en confrontant les différents regards (documentaire et multimédia) et en tentant de combiner les approches afin de parvenir à un ensemble cohérent et porteur de sens.

Des projections de films réalisés auparavant par ces réalisateurs ont été organisées :
- Au lycée Nougaro de Caussade, le 10 mai, avec Nicolas Gayraud et son film « Le temps de quelques jours ». Il s’est agit de poursuivre le travail autour de l’enfermement amorcé pendant la 9éme édition des Hivernales avec la projection du film Etre là.
- A la salle des Augustins de Montauban, le 18 avril, avec Thomas Faverjon et son film « Craquer un jour ou l’autre ».
- Projection chez l’habitant, le 21 juillet du film Fils de Lip de Thomas Faverjon en présence de Thomas et de Nicolas. Des portraits sur les démarches de chacun sont visibles sur http://placedelahalle.tv

- L’association Même sans le train doit très prochainement accueillir la danseuse et chorégraphe Sophie Carlin pour un travail en résidence étalée jusqu’en juin 2014. Elle poursuit l’objectif de développer un travail artistique, et de proposer des actions culturelles sur le territoire du Pays Midi Quercy. Tous ces axes de travail mèneront à une sensibilisation des publics, à des rencontres artistes-habitants, et au développement de la pratique amateur de danse contemporaine.

Cette action est menée dans le cadre de la politique culturelle du Pays Midi-Quercy en partenariat étroit avec la DRAC Midi-Pyrénées.

 

 

bas haut article
bas