Fleur gauche
Fleur droite
haut article
Vous êtes ici : Accueil du site > Thématiques > Politique Culturelle > Focale > LE PAYS MIDI QUERCY S’EXERCE A LA PROSPECTIVE

 

LE PAYS MIDI QUERCY S’EXERCE A LA PROSPECTIVE

vendredi 26 avril 2013, par Corinne Trevisan

Quel chemin pour le Pays Midi-Quercy d’ici 2040 ? Quel visage pour notre territoire ? Samedi dernier le Domaine de Pousiniès à St Etienne de Tulmont a reçu les 4 territoires ruraux qui ont travaillé sur leur avenir tout au long du Festival « La vie rurale, c’est pas de la science fiction ! ».

En effet, le Pays Midi-Quercy, le Pays Bourian, le Pnr des Causses du Quercy et le Pays Portes de Gascogne ont mobilisé élus et membres de la société civile, vous habitants de ces territoires pour deux ateliers de prospective afin de mettre en forme souhaits, rêves mais également peurs pour l’avenir. M. Colinet, maire de St Etienne de Tulmont a introduit cette journée de restitution animée par le collectif Ville Campagne et les designers de la 27ème Région. Ils ont accompagné les différents groupes formés par les territoires engagés dans cette réflexion sur les 2 ateliers de travail organisé dans le Gers et dans le Lot. Le Pays Midi-Quercy a donc été le lieu de restitution de ces ateliers. Les groupes ont alors imaginé différents scénarii : un pessimiste et l’autre optimiste mettant en lumière les tendances et directions en d’autres termes les facteurs de changement. Beaucoup de convergences entre les territoires, établissant des perspectives de coopération intéressantes pour l’avenir de ces espaces ruraux, inscrits dans une interrelation permanente avec le milieu urbain.

Voici, pour le Pays Midi-Quercy, les pistes de réflexion initiées au cours de ces ateliers :

Améliorer l’efficacité du développement économique sur le territoire, comment valoriser l’économie résidentielle et comment l’articuler avec l’économie productive, repenser la stratégie agricole non pas en actions ou projets thématiques mais en une politique globale, gagner son autonomie alimentaire, énergétique et en terme de transports mais ne pas vivre en autarcie, développer la communication et la concertation avec les habitants. Ré associer l’action publique et l’action associative même si c’est déjà le cas, la forme est à redéfinir.

Ainsi deux récits mettent en scène une famille à l’horizon 2040 :

Dans le premier scénario, l’espace est le monopole d’un seul propriétaire terrien dans un système néo-féodal. Le Pays Midi-Quercy est devenu un lieu musée pour les urbains où les enfants suivent des cours de professeurs virtuels dans les cyberbases représentant les seuls lieux conservant du lien social… Le deuxième scénario, plus réjouissant, présente la vie de la famille Happyquercy dont le père, agriculteur, a choisi de se diversifier pour répondre aux besoins identifiés du territoire : maraîchage, lin et chanvre pour l’isolation, élevage et noix. Il ne travaille qu’à mi-temps pour s’impliquer dans la vie collective. Mme Happyquercy est médiatrice de bonheur. Son travail est en partie médical sous une forme différente : non pas envisager l’être « malade » mais comment entretenir une qualité de vie sur le territoire. Le collège a été délocalisé en Thaïlande favorisant ainsi la curiosité, la rencontre avec l’autre et l’ouverture au monde… Cette mise en récit des idées émises lors des ateliers est une première approche de ce qu’est la prospective et initie un travail à venir. Il ne s’agit pas d’objectifs mais d’une première étape de prise de conscience et de sensibilisation à la prospective.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour découvrir les scenarii imaginés lors de ces ateliers formalisés dans le compte rendu de cette démarche prospective

Ce projet de coopération entre 5 territoires de Midi-Pyrénées s’inscrit dans le cadre du programme européen Leader 4.

Plus d’infos sur : www.lavierurale.fr

 

 

bas haut article
bas