Fleur gauche
Fleur droite
haut article
Vous êtes ici : Accueil du site > Thématiques > Plan Climat Air Energie Territorial 2018-2023 > Du nouveau pour les circuits courts en pays Midi-Quercy

 

Du nouveau pour les circuits courts en pays Midi-Quercy

vendredi 2 octobre 2015, par Corinne Trevisan

Dans le cadre de la convention « Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte », le PETR du Pays Midi-Quercy s’est engagé sur le développement des circuits alimentaires de proximité.

Pour mener à bien cette mission, il a conventionné avec l’Association de Développement Rural du Pays Midi Quercy. Présente depuis plus de 15 ans sur le territoire du Pays Midi Quercy, l’association notamment porté la charte à l’installation, en partenariat avec l’ADASEA (favoriser l’installation des jeunes, encourager les projets d’installation sur des productions de qualité, économes en capitaux,..) ou encore la charte du bien vivre ensemble, co-pilotée avec le PETR Midi Quercy et la chambre d’agriculture 82,..

L’association s’engage aujourd’hui à poursuivre trois grands axes de travail :

- 1. Poursuivre l’animation du signe de reconnaissance « Produits en Pays Midi Quercy » qui permet notamment d’améliorer la visibilité des producteurs locaux et de mettre en réseau les acteurs du territoire engagé dans le consommer local ;

- 2. Préfigurer un Projet Alimentaire de Territoire dont l’objectif est de renforcer l’agriculture locale, l’identité culturelle du territoire, la cohésion sociale et la santé des habitants

- 3. De réaliser une étude de faisabilité sur la création d’un équipement collectif structurant de proximité en lien avec la restauration collective.

Son nouveau président, Pierre Masserey est heureux de cette nouvelle perspective car le monde agricole est aujourd’hui en souffrance : « Un tel projet permettra d’ouvrir de nouvelles perspectives pour un certains nombres de producteurs qui pourraient ainsi développer les ventes de proximité : ce qui correspond à une attente forte du consommateur soucieux de son alimentation. Cette forme de commercialisation représente un enjeu économique non négligeable. D’autre part, la volonté politique s’oriente aussi vers la restauration collective où tout reste à construire en matière d’approvisionnement avec le local. »

Plus d’infos : Céline LAGARDE – circuitscourts-pmq@orange.fr 05 63 24 60 64

NB : légende la photo : les membres du bureau de l’ADR (Pierre Masserey, Président, à gauche)

 

 

bas haut article
bas