Fleur gauche
Fleur droite
haut article
Vous êtes ici : Accueil du site > Thématiques > Politique Culturelle > Pays d’Art et d’Histoire > Devenir Pays d’Art et d’Histoire : un travail d’investigation

 

Devenir Pays d’Art et d’Histoire : un travail d’investigation minutieux

lundi 3 décembre 2012, par Corinne Trevisan

Le label Ville et Pays d’art et d’histoire est attribué par le Ministère de la culture et de la communication pour une durée de dix ans.

© Jaco - Les amis de la Moutardière. Les objectifs du projet sont la sensibilisation des habitants et des professionnels à leur environnement et la qualité architecturale, urbaine et paysagère, présenter le patrimoine dans toutes ses composantes et promouvoir la qualité architecturale, initier le jeune public au patrimoine et offrir au public touristique des visites « de qualité » par un personnel « qualifié ». Transmettre aux générations futures les témoins de l’histoire et du cadre de vie dans le cadre d’une responsabilisation collective est le sens de cette démarche.

Ainsi, le Territoire doit-il poursuivre et renforcer avec les collectivités et les acteurs associatifs partenaires, les actions de connaissance, de conservation, de médiation et de soutien à la qualité et à la création architecturale. Le projet de Pays d’art et d’histoire prend en compte tous les éléments du patrimoine constituant des marqueurs du territoire : naturel et paysager, architectural, urbain et mobilier, technique et ethnologique.

L’attribution du label permet de contractualiser avec l’Etat et de bénéficier d’un accompagnement financier pendant la durée de la convention. Un partenariat avec les autres partenaires institutionnels tel que la Région et le Département sera également recherché pour la viabilité du projet. Le Territoire doit se doter de moyens lui permettant d’atteindre ses objectifs, notamment le recrutement d’un animateur du patrimoine, le recours à des guides conférenciers, l’élaboration d’un programme dont la réalisation d’outils de communication et de médiation (éditions, expositions, ateliers pédagogiques, guides, site Internet,…)…

Ce label national constitue une véritable opportunité pour le pays Midi-Quercy à plusieurs niveaux :
- renforcer la cohérence et la lisibilité des multiples actions en faveur de la préservation et de la valorisation du patrimoine mises en œuvre par le Syndicat Mixte du Pays Midi-Quercy, les collectivités et les associations du territoire dans les domaines de l’environnement et du paysage, de l’urbanisme et de l’habitat, de l’inventaire du patrimoine, de la culture et du tourisme,
- organiser et développer l’offre de découverte des patrimoines,
- contribuer à l’attractivité du territoire et à son développement économique.

Les élus réunis le 22 octobre dernier ont souhaité que la démarche du pays Midi-Quercy intègre plusieurs dimensions. D’une part, que le projet de Pays d’art et d’histoire établisse des liens entre patrimoine, histoire et problématiques actuelles, en résonance et venant nourrir réflexions et projets en cours (aménagement du territoire, organisation de l’habitat, gestion de l’eau,…). D’autre part, que ce projet de connaissance et de mise en valeur du patrimoine s’inscrive dans une dynamique contemporaine, tant par l’accueil d’équipes pluridisciplinaires de recherche en résidence que par l’intervention d’artistes contemporains venant interroger pratiques sociales et culturelles, repères, identités ou la mise en place d’outils de médiation en phase avec les usages actuels notamment liés aux technologies de l’information et de la communication. Enfin que le projet culturel intègre la dimension économique par un fonctionnement mutualisé avec d’autres structures ou projets dans le territoire, par sa capacité à encourager directement ou indirectement des filières (restauration d’art, artisanat, tourisme, commerce,…).

 

 

bas haut article
bas