Fleur gauche
Fleur droite
haut article
Vous êtes ici : Accueil du site > Documentation > Archives > Logement > Des moyens pour redonner vie aux logements de centre-bourg

 

Des moyens pour redonner vie aux logements de centre-bourg

Présentation du Programme d’Intérêt Général Logements du Pays Midi-Quercy

vendredi 16 mai 2008, par Jean-Paul Paisant SMPMQ

Comment permettre à des propriétaires de redonner vie à des logements vacants situés au cœur des villages ? Une question qui concerne près de 1000 logements vacants recensés dans les centre-bourgs du pays Midi-Quercy, alors même que la demande de logements locatifs de qualité et abordables est bien là, notamment chez les jeunes.

Grâce à l’implication des communautés de communes Quercy vert, Terrasses et vallée de l’Aveyron et Quercy Rouergue Gorges de l’Aveyron, de l’ANAH, du Conseil Régional et du Conseil Général, une enveloppe de 1,8 millions d’euros est réservée pour financer 75 logements en 3 ans sur les 3 communautés de communes, grâce au Programme d’Intérêt général logements du Pays Midi-Quercy (PIG). Le Quercy caussadais est quant à lui couvert par une OPAH. Assurément une bonne nouvelle pour les propriétaires et les futurs locataires mais également pour les entreprises de BTP du Pays. L’aide apportée à chaque projet atteint 45 % du montant HT des travaux plafonnés à 500 €/m2. Ainsi un logement de 75 m2 habitable bénéficiera d’une aide de 37 500 €. D’autres primes peuvent éventuellement s’ajouter.

D’autres actions sont prévues afin d’améliorer l’attractivité des centre-bourgs et favoriser le retour des habitants au cœur des villages. Ainsi, les communes peuvent être aidées pour les aménagements des espaces publics.

Les conditions pour obtenir une aide : faire réaliser les travaux par des professionnels, conventionner le logement pendant 9 ans, respecter les critères de revenus des locataires et de loyers demandés. Un cahier des charges de qualité permettra d’orienter les projets, notamment sur la maîtrise des coûts d’énergie, le choix de matériaux et la qualité du logement. Afin de rendre les offres plus accessibles aux jeunes, les logements à louer seront présentés sur la bourse Internet du logement créé par la CCI. Certains logements devraient même être réservés en priorité aux apprentis.

La démarche à suivre : prendre contact avec le chargé de mission habitat du Pays Midi-Quercy, M. Jean-Paul Paisant (05 63 24 60 64). Si le projet correspond aux conditions du programme, le propriétaire pourra bénéficier des conseils de l’animateur technique J-Pierre Bouglon jusqu’à la mise en location. M. Bouglon tient des permanences à Nègrepelisse, Monclar, Caylus et St Antonin.

Témoignages :

M. J-Pierre Raygade, propriétaire à St-Projet. J’avais un patrimoine à valoriser et aussi l’objectif de préparer ma retraite d’agriculteur. La mairie m’avait dit qu’il y avait des demandes pour du locatif. Grâce aux subventions, j’équilibre le projet et je loue à un prix raisonnable qui permet de satisfaire plus de monde. J’ai rénové comme si c’était pour moi. Je pense éventuellement refaire un deuxième projet plus tard avec le programme.

Claude Jouany, élu à Montricoux. Les élus ont eu la volonté de lutter contre la désertification des centre-bourgs. Le PIG est un des outils mis en place. A Montricoux, un recensement avait permis de repérer les immeubles vacants du centre-bourg. Je suis satisfait de voir que certains propriétaires ont décidé de se lancer dans le programme. 5 logements sont en projet dont 4 devraient être réalisés en 2008.

M. Cavaillé, propriétaire à Montricoux. Je vais faire 2 petits logements au dessus du café. Je trouve intéressant qu’on puisse bénéficier d’un accompagnement pour toute la partie administrative, en plus de l’intérêt financier des subventions. Pour moi, c’est aussi un engagement citoyen d’offrir des logements conventionnés. Ici, les jeunes ont beaucoup de mal à se loger et doivent partir. Des petits logements en centre-bourg, c’est bien pour un jeune ou une personne seule et il y a beaucoup de demandes.

 

 

bas haut article
bas