Fleur gauche
Fleur droite
haut article
Vous êtes ici : Accueil du site > Thématiques > Patrimoine > Côté patrimoine (7) : Bioule : le château.

 

Côté patrimoine (7) : Bioule : le château.

mardi 4 octobre 2005

Château fort médiéval bien conservé, le château de Bioule est un édifice remarquable à plus d’un titre. Construit à la fin du 13e siècle, comme celui de Nègrepelisse, il s’organise autour d’une cour centrale selon un plan quadrangulaire pourvu de volumes circulaires aux angles. Son plan et son organisation sont plus complexes que ceux du château de Nègrepelisse car ici la construction de la fin du 13e siècle, en brique, a englobé des édifices antérieurs : une chapelle et un donjon quadrangulaire, tous deux d’époque romane.

L’histoire du château de Bioule au Moyen Age est liée à celle de la famille Cardaillac, proche des rois de France. Ainsi, en 1346, Hugues IV de Cardaillac-Bioule, capitaine, rédige un document pour la défense de la ville de Bioule en cas d’attaque. Ce texte est le premier document français conservé qui mentionne des armes à feu.

Le château du 13e siècle est réaménagé et modifié à plusieurs reprises : au 14e siècle où la préoccupation est encore la fortification, puis au début du 16e siècle, aux 17e et 18e siècles. Ces travaux, bien que très étalés dans le temps, ont tous la même finalité : améliorer le confort du château fort médiéval en l’éclairant davantage par de grandes ouvertures et mettre au goût du jour les appartements. Le début du 16e siècle a par exemple laissé un ensemble remarquable de peintures murales imitant des tentures en trompe-l’œil.

Le château est à présent l’école publique de la commune. Il a été racheté à cet effet par la municipalité en 1889. Plusieurs générations de Bioule ont ainsi pu bénéficier de ce cadre exceptionnel. Depuis les anciens qui se sont exercés au lance pierre sur les cavaliers peints de la salle des Preux, jusqu’aux enfants qui sont aujourd’hui en classe dans les appartements 18e siècle des comtes de Bioule, ornés de stucs et de boiseries.

Photo : L’équipe de la Maison du patrimoine dans les salles basses de l’aile sud du château.

 

 

bas haut article
bas